logotype
image1 image2 image3

Bienvenu sur mon site internet

articles

SOMMEIL du NOURRISSON : Chambre séparée, sommeil de meilleure qualité

SOMMEIL du NOURRISSON : Chambre séparée, sommeil de meilleure qualité

 

Parmi les directives de base sur le sommeil du petit enfant, il y a bien sûr le principe de coucher le bébé sur le dos pour réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) mais il y a aussi, dans certains pays la recommandation de garder le bébé dans la même pièce mais dans un lit séparé pendant les 6 premiers mois de vie. Ici, l’étude qui porte sur des nourrissons âgés de 6 mois à 12 mois conclut que les bébés qui dorment dans des chambres séparées de leurs parents s’endorment plus vite et dorment mieux et davantage. Cette enquête internationale sur l’environnement et les caractéristiques du sommeil du nourrisson présentée dans la revue Sleep Medicine révèle aussi toute l’importance d’autres facteurs environnementaux, dont le contexte familial, l'allaitement maternel et l'interaction les différents aidants naturels, dans la qualité du sommeil de l’Enfant.

Source: Slepp Medicine sept 2017

RÉGIME MÉDITERRANÉEN : L'oleuropéine de l’huile d’olive un antidiabétique naturel

RÉGIME MÉDITERRANÉEN : L'oleuropéine de l’huile d’olive un antidiabétique naturel

Ces biochimistes de la Virginia Tech décryptent les avantages pour la santé des olives et de l'huile d'olive, très présentes dans le régime méditerranéen, à travers l’action d’un dérivé, l'oleuropéine qui aide le corps à sécréter cette molécule de signalisation clé qui contrôle le métabolisme, l’insuline.

Source: Biochemistry August 2017

 

 

Lire la suite...

STRESS : Percevoir ses signes chez l'autre fait tomber la pression

STRESS : Percevoir ses signes chez l'autre fait tomber la pression

 

On est moins agressif avec quelqu’un dont on perçoit le stress. Percevoir des signes de stress chez l’autre réduit ainsi le risque de conflit social. Et si l’on souhaite aller encore plus loin, le stress est un outil de communication à part entière qui, de manière surprenante, contribue à la cohésion sociale. La démonstration est faite par une équipe de Portsmouth qui analyse, dans les Scientific Reports, la réaction de singes macaques lorsque sous le coup du stress l’un de leur congénère se gratte.

Source: Scientific Reports 11 September 2017

Lire la suite...