logotype
image1 image2 image3

Bienvenu sur mon site internet

Arret du tabac et prise de poids

 

 

-         Cesser de fumer peut entraîner une certaine prise de poids mais cette prise de poids est spécifique à chaque individu. De nombreux anciens fumeurs prennent du poids après avoir arrêté en raison d'une combinaison de facteurs. Certaines études suggèrent que l’arrêt de l’effet de la nicotine incite le corps à brûler des calories plus rapidement ou encore accroît le réflexe de manger pour contrer l’envie de fumer. La prise de poids est ainsi, et selon les sources estimée de 2 à 7 kilos. A court terme.

-         D’autres études montrent qu’en général ces modifications métaboliques ne durent en effet que peu de temps et qu’en fin de compte, à condition d’opter pour un mode de vie sain, l’arrêt du tabac va permettre une meilleur redistribution des graisses.

-         Cette nouvelle étude contribue à expliquer les différences de prise de poids chez les anciens fumeurs.

 

Prendre du poids après avoir cessé de fumer reste une préoccupation majeure pour de nombreux ex-fumeurs. C‘est donc un obstacle à la tentative de renoncement qu’il faut lever. Il s’agit donc bien d’être capable d'identifier facilement les fumeurs à risque de prise de poids afin d’adapter leur plan de traitement en cas de renoncement. Pour mieux comprendre les facteurs personnels qui peuvent contribuer au gain de poids, les chercheurs ont analysé les données de 12.204 participants à la cohorte National Health and Nutrition Examination Survey(NHANES). Les chercheurs ont pris en compte le nombre de cigarettes fumées par jour et l’IMC avant le sevrage, pour évaluer l’impact de ces facteurs sur l’évolution du poids à 10 ans. Les chercheurs ont en effet comparé cette évolution chez les non-fumeurs, les fumeurs actuels et les ex-fumeurs. Quel que soit le statut tabagique d’ailleurs, les participants ont eu endance à prendre du poids au cours des 10 années de suivi.

L’analyse montre que,

  • ·         les ex-fumeurs de moins de 15 cigarettes par jour n’ont pas pris plus de poids à 10 ans que les fumeurs qui ne se sont pas arrêtés,
  • ·         les ex-fumeurs de 25 cigarettes ou plus par jour et qui étaient obèses avant d’arrêter (IMC> 30) montrent une prise de poids supplémentaire « substantielle » attribuable à l'arrêt du tabac- écrivent les auteurs-, soit :
    • ·         10 kilos pour les ex-gros fumeurs,
    • ·         7 kilos pour les ex-fumeurs obèses.  

 

3 commentaires s’imposent :

-         Dans ces cas de forte prise de poids, il faut se rappeler que cesser de fumer est le changement le plus important pour la santé,

-         les fumeurs dont les gros fumeurs et les fumeurs obèses doivent parallèlement travailler sur les autres facteurs de mode de vie (alimentation, exercice).

-         Enfin, c’est une bonne nouvelle pour les fumeurs légers : cesser de fumer n’aura que peu ou pas d’impact sur leur poids.

 

Source: International Journal of Obesity 09 July 2015 doi:10.1038/ijo.2015.127 Ten-year weight gain in smokers who quit, smokers who continued smoking and never smokers in the United States, NHANES 2003–2012

 

Source Santélog